COUP DE THÉÂTRE POUR DS VIRGIN RACING À LONG BEACH | Média DS France

COUP DE THÉÂTRE POUR DS VIRGIN RACING À LONG BEACH

download-pdf
download-image
download-all
dim, 03/04/2016 - 06:45

Auteur de la pole position, Sam Bird s’est classé sixième de l’ePrix de Long Beach après qu’une touchette avec un mur de pneus ruine les chances de victoire du pilote DS Virgin Racing



Parti de la première place sur la grille, Sam Bird conservait un temps la tête sur Lucas di Grassi. Son poursuivant trouvait finalement l’ouverture au douzième tour, mais le Britannique restait déterminé dans son sillage jusqu’à la mi-course. Après un changement de voiture rondement mené, Sam Bird talonnait son adversaire pour jouer la victoire. Néanmoins, le duel s’achevait de manière spectaculaire lors du vingt-troisième passage. Sam Bird commettait une petite erreur, bloquait ses roues et se dirigeait vers le mur de pneus du cinquième virage. Si la DSV-01 en ressortait presque indemne, son pilote perdait cinq positions et toute chance de succès.

 

« C’est une faute très difficile à avaler sachant que nous aurions pu marquer vingt-et-un points et que nous n’en prenons qu’onze », déclarait Bird. « J’étais bien placé et j’avais confiance pour m’imposer face à Lucas avant l’incident. Nous avons toutefois démontré notre vitesse en qualifications et je préfère retenir cela. »

 

Après avoir dominé son groupe de qualifications et signé le deuxième meilleur temps de la Superpole en 57’’261, Sam Bird devait initialement s’élancer aux côtés d’Antonio Felix da Costa du Team Aguri sur la première ligne du célèbre circuit de 2131 mètres.

 

Néanmoins, l’exclusion du Portugais pour une pression pneumatique trop basse reléguait da Costa en fond de grille, permettant à Sam Bird d’hériter du premier rang.

 

En parallèle, son équipier Jean-Éric Vergne réalisait tour de qualifications lui offrant la onzième place à l’extinction des feux.

 

Malgré son erreur, Sam Bird conservait sa combattivité derrière Bruno Senna, plaçant le Brésilien sous pression pour trouver la faille. Hélas, son rival était en mesure de se défendre jusqu’au drapeau à damier.

 

« Je suis bien évidemment déçu car je pense avoir commis une erreur de pilotage et je m’en excuse auprès de toute l’équipe », confessait le Britannique. « Il est difficile de savoir quel aurait pu être le résultat final si j’avais mieux fait, mais cette écurie est pleine de qualités comme nous l’avons vu en qualifications. Quand on part de la pole position, on vise au moins le podium. J’y serais parvenu sans cette faute. Je suis cependant heureux d’avoir tout de même pu apporter de nouveaux points à l’équipe. »

 

Plus loin sur la grille, Jean-Éric Vergne défendait sa position face à Antonio Felix da Costa, qui s’était progressivement frayé un chemin au sein du peloton. Le Français se classait finalement treizième.

 

« J’ai hâte d’être à Paris, il nous reste encore une demi-saison à effectuer et je vais travailler dur pour mieux comprendre la voiture et progresser », déclarait-il. « C’était encore une course difficile aujourd’hui et je crois qu’il est temps d’inverser la tendance avant d’être en Europe. »

 

Directeur de DS Virgin Racing, Alex Tai restait objectif : « Ce sont des choses qui arrivent. Les pilotes DS Virgin Racing travaillent très dur et c’est dommage pour Sam. Nous devons plutôt nous concentrer sur les excellentes qualifications de nos deux représentants, prouvant une nouvelle fois notre compétitivité. Sam est toujours troisième au général et l’équipe est au quatrième rang du championnat. »

 

Malgré la déception du podium perdu, Xavier Mestelan-Pinon, Directeur de DS Performance, précisait que « Jean-Éric a abimé sa suspension sur les vibreurs. Je pense qu’il s’est senti un peu handicapé. Nous avons travaillé dur pour améliorer la DSV-01 et nous continuerons à le faire, notamment avec Paris qui se profile. »

 

La Formula E prend désormais la direction de l’Europe où elle achèvera sa saison. DS débutera cette tournée européenne à domicile, sur un circuit inédit autour des Invalides de Paris le 23 avril prochain.

[...]

Scroll