1955–2015 : LA DS A 60 ANS | Média DS France

1955–2015 : LA DS A 60 ANS

download-pdf
download-image
download-all
mar, 03/03/2015 - 17:15

« Dès sa création en 2014, la marque automobile française DS s’appuie sur un héritage exceptionnel, celui de la DS 19 née il y a tout juste 60 ans. Cette voiture légendaire porte les valeurs d’innovation, d’excellence et d’avant-garde. Avec sa sœur, la SM, elles sont le symbole de l’automobile française haut de gamme. Comme la DS de 1955, les DS d’aujourd’hui marient style remarquable et technologie, confort et dynamisme, matériaux nobles etraffinement. L’histoire se poursuit afin que ces deux lettres continuent d’incarner le luxe automobile à travers le monde. »Yves BonnefontDirecteur général de la marque DS



LES PÈRES DE LA DS

Lancé en 1938 à l’initiative de Pierre Boulanger afin de remplacer à terme la Traction Avant, le projet VGD n’aboutit que 17 ans plus tard avec la sortie de la DS 19 en octobre 1955. Trois hommes s’impliquent particulièrement dans son étude et sa mise au point.

Le premier, André Lefèbvre, ingénieur aéronautique de formation, est un fervent partisan des roues avant motrices, mais aussi de l’aérodynamisme, de la légèreté ainsi que du centrage des masses. Le deuxième, Paul Magès, ingénieur autodidacte, est le créateur de l’hydraulique. C’est lui qui invente la fameuse suspension hydropneumatique, mais aussi l’assistance hydraulique de la direction, du débrayage et du freinage de la DS. Enfin, l’Italien Flaminio Bertoni, styliste, sculpteur et peintre de talent, avec son équipe de dessinateurs, donne à la DS ses lignes tout aussi révolutionnaires qu’élégantes.

LE SALON 1955, LA DS ENTRE EN SCÈNE À PARIS

Le jeudi 6 octobre 1955, la DS 19 est présentée pour la première fois au Salon de l’Automobile de Paris. Sous la majestueuse voûte du Grand Palais, l’apparition de cette voiture que personne n’avait encore jamais vue suscite tout à la fois étonnement et admiration. Ses lignes d’avant-garde s’imposent immédiatement comme la nouvelle référence. Les visiteurs et les journalistes sont littéralement sous le charme. Quant à la concurrence, elle ne peut que saluer le génie de la nouvelle venue. Si 12 000 DS 19 sont déjà vendues à la fin de la journée, quand le salon ferme ses portes dix jours plus tard, quelque 80 000 commandes fermes sont enregistrées !

ANNÉES 50, LA DS PREND SON ENVOL !

La production de la DS démarre le 7 octobre 1955 à l’usine du quai de Javel à Paris (France), soit le lendemain même de sa présentation au Salon de Paris.

Dans la rue, l’apparition des premiers exemplaires crée de fréquents attroupements tant elle est novatrice. Ses solutions techniques et esthétiques d’avant-garde suscitent une curiosité incessante, car, non contente d’être une véritable sculpture automobile, la DS est aussi un concentré de haute technologie. Par exemple, sa suspension hydropneumatique lui procure une tenue de route et un confort qu’aucune autre automobile n’avait jusque-là connus. Autre élément de sécurité inédit, son freinage à assistance hydraulique extrêmement puissant lui permet des distances de freinage tellement réduites qu’elles surprennent certains conducteurs lors de leur premier contact avec la DS.

Au cours des années cinquante, plusieurs versions sont déclinées à partir de la DS 19. Il y a tout d’abord l’ID 19 présentée en octobre 1956, puis les versions break apparaissent en 1958 en même temps que la DS 19 Prestige. La DS 19 marque aussi cette année-là une rupture en proposant un choix de teintes de carrosserie inconnues puisque leur nombre passe de quatre à huit ! Les premières retouches esthétiques apparaissent l’année suivante en 1959, avec une silhouette affinée par l’allongement des ailes arrière et l’adoption sur les ailes avant des grandes ouïes d’aération de type cendrier.

Dès ses débuts la DS 19 connaît une véritable carrière internationale puisqu’elle est assemblée en Grande-Bretagne ainsi qu’en Belgique dès 1956, puis en Afrique du Sud à partir de 1959. Symbole de l’élégance et de l’avant-garde françaises, elle est bien sûr exportée dans toute l’Europe de l’Ouest, dans la quasi-totalité des pays du Commonwealth dont le Canada et l’Australie, ainsi qu’aux États-Unis où elle compte de nombreux inconditionnels.

[...]

Scroll