DS AUTOMOBILES EN MODE FASHION | Média DS France

DS AUTOMOBILES EN MODE FASHION

download-pdf
download-image
download-all
lun, 06/07/2020 - 14:00
  • Partenaire officiel de la Paris Fashion Week®, DS Automobiles dévoile un shooting photo édito mode inédit avec la scène émergente de la mode et les modèles électrifiés E-TENSE.
  • Baptisé « Un Autre Regard », ce travail est né de la rencontre de créations d’univers différents, liés par un esprit d’avant-garde, comme un écho aux clichés signés par Sarah Moon autour de la SM il y a près de cinquante ans.
  • Cette initiative signée DS Automobiles s’inscrit dans un projet global d’incarnation du savoir-faire français du luxe dans l’automobile, déjà traduit par de nombreuses collaborations avec de grandes maisons et des artisans reconnus.


À l’occasion de la présentation des collections de Mode Masculine Printemps-Eté 21,  la Paris Fashion Week® s’exprime en ligne. Partenaire de l’évènement, DS Automobiles s’implique pleinement et révèle le travail des créateurs émergents que la Fédération de la Haute Couture et de la Mode promeut via le showroom Sphère.

Depuis sa création, DS Automobiles s’est inspirée de la mode et du cinéma pour créer son identité visuelle. Parfois actrice, parfois accessoire, la voiture change de caractère selon le projet. « Un Autre Regard » ouvre de nouvelles opportunités dans cet univers de l’art photographique.

Repérées par la Fédération de la Haute Couture et de la Mode comme marques émergentes, BLUE MARBLE, Boramy Viguier, EGONlab, Germanier et Mansour Martin ont proposé des looks emblématiques de leur travail. Descendant la Seine, en aval du Palais de Tokyo où ces talents présentent habituellement leurs tendances, le photographe Paul Franco s’est emparé du Château de Bizy pour révéler sa vision de la Paris Fashion Week 2020.

Cinq tableaux ont été mis en scène dans la cour et les jardins du château avec DS 3 CROSSBACK E-TENSE, DS 7 CROSSBACi K E-TENSE 4x4 300 et DS 9 E-TENSE.

« Je suis passionné par le travail de Sarah Moon », s’enthousiasme Paul Franco. « C’est une photographe exceptionnelle et je suis aussi inspiré par Steven Klein. Sur ce projet, le traitement de mes photos est un mélange de ces deux styles caractéristiques avec un côté poétique, très féminin, et quelque chose de plus engagé et plus masculin avec des flashs. C’est cette alliance entre les deux qui me ressemble. Je voulais créer des images de mode avec des voitures et j’aime le résultat, marqué par un traitement qui mélange du net et du flou. J’ai eu carte blanche et j’ai adoré voir notre modèle s’allonger sur le capot de DS 9 avec un ensemble en cuir paré de gros clous dessiné par EGONlab. Elle a mis une énergie folle lors du shoot. Les clous brillants qui frottent la carrosserie donnent des photos magnifiques. Je suis conscient que nous avons dépassé des limites pour le monde de l’automobile, mais la voiture n’a rien ! »

Sous le regard du photographe, la rencontre entre ces cinq créateurs et les modèles de DS Automobiles trouvent une dimension singulière autour du « beau ». Le rôle premier du vêtement ou de la voiture s’efface au profit d’un plaisir jubilatoire.

Depuis sa création il y a cinq ans, DS Automobiles travaille régulièrement avec les plus grandes maisons reconnues pour leur savoir-faire. Les meilleurs artisans, spécialistes de la broderie, de la bagagerie, des plumes, du cristal ou de la paille ont collaboré avec les équipes du DS DESIGN STUDIO PARIS dans la confection d’intérieurs toujours plus emblématiques. Ces œuvres sont devenues des sources d’inspirations pour les habitacles de DS 3 CROSSBACK, DS 7 CROSSBACK, DS 9 et des futures créations de la marque.

L’édito « Un Autre Regard » sera principalement diffusé sur le compte Instagram @DS_Official entre le 9 et le 13 juillet, durant la Paris Fashion Week. Un tirage en édition très limitée sera également proposé.

Les créateurs

BLUE MARBLE

BLUE MARBLE est une marque française de prêt-à-porter masculin basée à Paris, créée par Anthony Alvarez en 2017. Avec l’aide de son équipe créative, il élabore le concept de la marque BLUE MARBLE et de chacune de ses collections avec, comme point de départ et pour source d’inspiration, une ville différente pour chaque saison. Chaque collection part d’une ville choisie pour la richesse de son histoire, sa culture urbaine contemporaine et ses influences multiculturelles. Anthony Alvarez emprunte à cette ville certains codes esthétiques qui lui sont chers. L’esthétique BLUE MARBLE correspond à un prince urbain aux goûts raffinés qui aime affirmer sa nature rebelle et son envie de remettre en cause l’establishment.

Boramy Viguier

Après avoir acquis son savoir-faire auprès de Lucas Ossendrijver pendant quatre ans chez Lanvin, le créateur parisien Boramy Viguier a lancé sa propre marque en 2017 dont les créations à la juxtaposition habile des matières et aux silhouettes fortes lui ont rapidement valu l’acclamation de l’industrie. Détails sportswear comme les fermetures zippées épaisses, les fermetures élastiques et les capuches oversize viennent se greffer à des pièces menswear classiques, les rehaussant d’une modernité sans compromettre leur fonctionnalité. Jeune talent, il s’est établi comme figure montante de la scène mode.

EGONlab

EGONlab est une jeune marque française dont l’identité visuelle est profondément inspirée par les mouvements artistiques qui ont fortement influencé la société contemporaine. Chacune de leurs collections proposera une réinterprétation artistique de ces révolutions et des effets d’entraînement qui en découlent. Fusionnant la mode, la musique, le motion design et l’art, EGONlab est un mixed media, à la fois une marque unique en son genre et un mouvement en soi offrant une expérience totalement immersive et unique à ses consommateurs.

Germanier

En 2013, après avoir passé deux ans à la HEAD à Genève, il intègre la Central Saint Martins en section Womenswear. Finaliste de l’EcoChic Design Award 2014-15, il se voit confier la création de la première collection durable pour la marque de luxe chinoise Shanghai Tang. À son retour de Hong Kong, il intègre en stage la section cuir de la maison Louis Vuitton. Il y retournera diplômé de la Central Saint Martins avec les honneurs. En 2018, commence l’aventure Germanier. Il présente sa première collection en février de la même année. En 2019, sa mode à la fois éthique et glamour retient l’attention du jury du prix LVMH, il en est demi-finaliste. Il est également finaliste du prix de l’ANDAM.

Mansour Martin

En 2019, Mansour Badjoko et Martin Liesnard lancent Mansour Martin. Tous deux d’origine belge, ils suivent deux parcours très différents. Mansour Badjoko a étudié à La Cambre et à l’Institut Français de la Mode. Martin Liesnard a suivi un parcours universitaire à Paris en management du luxe, de la mode et du design. Ils combinent aujourd’hui leurs parcours respectifs et leurs savoir-faire complémentaires dans ce duo créatif. Mansour Martin combine des inspirations pop, urbaines et culturelles afin de créer un univers à la fois sophistiqué et fantaisiste. Mansour Martin propose une mode durable et respectueuse pensée pour les hommes et les femmes. Les pièces sont confectionnées en Europe et sont, pour la plupart, écoresponsables.

Scroll